L’équipe des RECREATRALES a fait de l’appropriation de la dynamique du projet par le quartier un de ses axes majeurs. Initialement, l’accent a été placé sur l’aménagement, en marge de la période de création, des espaces publics du quartier et d’un certain nombre de cours familiales transformées en lieux d’accueil pour des scènes de diffusion mobiles. Ce sont donc des familles du quartier qui reçoivent chez elles, durant la Plateforme festival, les espaces de représentation, ainsi que le public qui souhaite y assister. Ce dispositif offre une opportunité inédite d’attirer devant les scènes des publics liés aux familles, au quartier, qui ne constituent pas l’audience habituelle de la création théâtrale au Burkina Faso.

Le développement du projet a également entraîné la mise en place de plusieurs activités avec les riverains :

  • La création d’emplois, les Récréâtrales confiant un certain nombre de tâches aux habitants du quartier (chauffeurs, billetterie, accueil des festivaliers, logistique…).
  • L’organisation de petits dispositifs de restauration légère (brochettes, bissap, maïs…) à destination des résidents et des festivaliers. Ces dispositifs ont été entièrement pensés avec les familles riveraines qui en ont pris la charge et perçu des bénéfices importants.
  • Le développement d’ateliers avec les enfants du quartier, une partie des résidences se déroulant en période de vacances scolaires.
  • La réalisation d’un système d’écoulement des eaux de pluie dans une série de cours.
  • La mise en place d’un système de collecte et de traitement des déchets, pour éviter que l’augmentation de la fréquentation du quartier n’ait des impacts négatifs en termes de pollution.

Après consultation des habitants du quartier et des autorités locales, il est apparu nécessaire de donner un cadre formel de concertation entre les promoteurs du projet et les représentants des différentes composantes de la population du quartier. Ce cadre a pris la forme d’un comité de quartier initié en octobre 2011. Ce comité a pour mission essentielle de formuler des propositions fortes pour l’enracinement de l’activité dans le quartier, pour la maximisation des retombées positives pour l’environnement local et pour le renforcement du dialogue social et de la citoyenneté que peut charrier le projet dans le quartier Bougsemtenga à Gounghin. 

recreatrales-craie.jpg