LE COLLOQUE INTERNATIONAL
ARTS ET TERRITOIRES : LES ESPACES DE LA CRÉATION CONTEMPORAINE AFRICAINE EN QUESTION

 

Les 28 et 29 octobre à l'Espace Bio (en face de chez les Zaïda)

 

Sous la Co-Présidence de Monsieur le Ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme et de Monsieur le Maire de la Commune de Ouagadougou.

Les Récréâtrales, en collaboration avec le Centre des Etudes des Médias, des Technologies et de l’Internationalisation (CEMTI) de l’Université de Paris 8, de l’Université de Ouagadougou, de la Coalition des artistes et des intellectuels du Burkina Faso et de l’Institut Free Afrik, convient d’éminents chercheurs et universitaires, des politiques, des économistes, des urbanistes et des artistes européens et africains autour d’une réflexion sur les dynamiques qui lient les mutations du champ artistique et les reconfigurations des espaces urbains sur le continent africain, de celles des individus à celles de la mondialisation, en passant par celles des agglomérations.

Ce colloque se déroulera en deux temps ; consacrée à la présentation de communications scientifiques, la première journée de réflexion sera prolongée le lendemain par des ateliers thématiques qui se situeront plutôt à l’interface des recherches scientifiques, des préoccupations des opérateurs culturels et artistiques, des pratiques culturelles des populations et des dynamiques de l’action publique locale, nationale et internationale.

 

LES COMMUNICATIONS

 

ESPACES URBAINS, ESPACES DE VIE ET CRÉATION ARTISTIQUE

Le vide culturel, marqueur des politiques d’urbanisation au Burkina Faso ? Par Dr Ra Sagbla Seydou OUEDRAOGO, Économiste, Enseignant à l’Université Ouaga 2, Directeur de l’Institut Free Afrik

Quartiers non-lotis de Ouagadougou : espaces de vie, terreaux de création urbanistique. Par Léandre GUIGMA, Architecte-urbaniste, fondateur cogérant de l’Agence PERSPECTIVE

(Re)Définir le rôle de l’artiste dans les nouveaux territoires de la création contemporaine : l’artiste, un passeur ? Par Maïa GHATTAS, Doctorante en Géographie, PRODIG – Université Paris 1-Panthéon Sorbonne

Cartographie critique du théâtre populaire à Lubumbashi d’hier à aujourd’hui. Par Maëline LEL LAY, Chargée de recherche CNRS au laboratoire LAM, « Les Afriques dans le monde », de l’Université de Bordeaux.

 

VILLES, ARTS ET MONDIALISATION

Faire du rap à Ouagadougou : des scènes locales aux circulations transnationales. Par Anna CUOMO, Doctorante en Anthropologie, IMAF – EHESS

Les réseaux métropolitains de circulation de l’art contemporain en Afrique, esquisse d’une géographie. Par Olivier MARCEL, Docteur en géographie et Postdoctorant de l’ANR Artl@s (ENS Ulm, LabEx TransfertS).

Une chambre à soi ? Danse contemporaine au féminin en Afrique de l’Ouest. Par Nadine SIEVEKING, Anthropologue au Centre d’Études Régionales (Centre for Area Studies) de l’Université de Leipzig.

Le Festival mondial des arts nègres de 2010 : ou une liberté conceptuelle revendiquée par les artistes. Par Christine DOUXAMI, Maître de conférence en Arts du Spectacle, IMAF, Université de Franche-Comté

 

LES ATELIERS

 

AGGLOMÉRATIONS URBAINES ET ÉCONOMIE POLITIQUE DE LA CULTURE

Culture, les ressources idiosyncrasiques de la croissance et du développement. Par Martial ZE BELINGA, Économiste, sociologue – Université de Strasbourg 2, consultant UNESCO, Membre du comité rédactionnel de la revue Présence africaine.

Espaces marginaux de la création contemporaine ouagalaise : décentrement artistique dans l’ordinaire de la rue. Par Noémie CHOQUEL, Étudiante en Master de Géographie – Université Paris 1-Panthéon Sorbonne.

La périphérie comme point de départ. Par Patrick Janvier, Metteur en scène et scénographe général des Récréâtrales.


ARTS DE LA SCÈNE DANS LA VILLE

La ville comme scène (espace géographique, espace sociétal, espace économique, espace politique). Par Adama TRAORE. Comédien, Metteur en scène, Directeur et créateur de l'association culturelle et compagnie théâtrale Acte SEPT de Bamako et du Festival du Théâtre des Réalités.

Un exemple de création urbaine : la troupe Kuledafuru de Bobo-Dioulasso. Par Alain SANOU, Ethnolinguiste et Professeur de littérature orale à l’Université de Ouagadougou, Membre de la coalition des Artistes et des Intellectuels du Burkina Faso.

Projet Ouaga 2013, ou l’art dans l’espace public. Par Thekla WORCH-AMBARA, Directrice du Goethe Institut de Ouagadougou, Dao SADA, Directeur artistique de Face-O-Scéno et Warren SARE, Directeur du Centre photographique de Ouagadougou (CPO).

 

MODERATEURS

 

Mahamadé Savadogo, Philosophe, Professeur à l’Université de Ouagadougou

Philippe Chaudoir, Sociologue, Urbaniste, Professeur à l’Université Lyon 2, Institut d’Urbanisme de Lyon et à l’Université Koffi Anan de Conakry

Julie Peghini, Maîtresse de conférences, CEMTI, Université Paris 8 Vincennes-St Denis

Amélie Thérésine, Doctorante, IRET, Université Paris 3

Marta Amico, Chercheuee Post-doctorante, Labex CAP, Musée du quai Branly

Altaïr Despres, Chercheure Post-doctorante, Labex CAP, Musée du quai Branly

Ra Sagbla Seydou Ouédraogo, Économiste, Enseignant à l’Université Ouaga 2, Directeur de l’Institut Free Afrik


Le colloque bénéficie de l’appui du Bureau de la Coopération suisse au Burkina Faso, de l’Ambassade de France au Burkina, de l’Institut français du Burkina, des institutions auxquelles sont affiliés les membres du comité scientifique, de la Coalition des Artistes et des Intellectuels du Burkina Faso.

 

recreatrales-craie.jpg