Le processus des Récréâtrales est un espace panafricain d’écriture, de création, de recherche et de diffusion théâtrales. Il s’articule en trois étapes (recherche-formation, production et diffusion), et a lieu tous les deux ans, de février à novembre, dans la ville de Ouagadougou, au Burkina Faso. Le projet a été initié en 2002 dans le but d’offrir aux créateurs et aux artistes africains de théâtre, un espace de travail, de formation et de réflexion. Chaque édition réunit plus de 150 artistes – auteurs, metteurs en scène, scénographes et comédiens – autour de résidences artistiques organisées à Gounghin, au sein des cours familiales de Bougsemtenga, un quartier populaire d’importance historique dans la capitale du Burkina Faso.

Les Récréâtrales génèrent des avantages à court et à long termes pour le quartier et la ville à la fois. Elles permettent l’accroissement du taux de fréquentation touristique, l’augmentation des profits des entrepreneurs locaux et le perfectionnement d’habiletés techniques telles que la couture, la soudure et la menuiserie chez les jeunes du quartier. Les Récréâtrales donnent aussi aux familles du quartier toutes les responsabilités liées à l’accueil, à la billetterie et à la sécurité pendant la Plateforme Festival.

De plus, les Récréâtrales offrent des avantages à court et à long termes aux artistes. les Résidences de création leur permettent de se professionnaliser dans toutes les disciplines théâtrales. La Plateforme Festival est une occasion importante de réseautage pour les artistes, les programmateurs de même que les administrateurs, et constitue une vitrine très attendue pour les nouveaux talents africains.

Un festival, un quartier

À chaque édition, plusieurs cours familiales du quartier sont transformées en salles de rencontre, en salles d’exposition ou en salles de théâtre professionnelles, celles-ci ayant une capacité de 200 places. En outre, tout Bougsemtenga est aménagé et scénographié par une quarantaine de scénographes provenant de différents pays d’Afrique, en fonction d’objectifs de développement local établis avec un comité de représentants du quartier. Ces chantiers scénographiques sont menés par L’Académie Régionale des Arts Scénographiques (ARAS), implantée en permanence dans le quartier depuis juillet 2012.

recreatrales-craie.jpg